La Ruche, Grands Voisins, 82 avenue Denfert Rochereau, 75014 Paris

Mon corps et ses accélérations

Quels sont les dégats de « l’accéleration » sur notre corps?

Le corps humain supporte plus facilement des forces exercées perpendiculairement à l’axe de sa colonne vertébrale. Cependant, au niveau cardiaque, la position couchée sur le dos permet de réduire les risques de brutalisation du rythme cardiaque. En général la tolérance est meilleure si la force est exercée vers l’avant (couché sur le dos) que si elle est exercée vers l’arrière (couché sur le ventre). Le corps humain supporte mieux les g positifs (le sang descend vers les pieds) que les g négatifs (le sang monte a la tête : phénomène du voile rouge). Dans ce dernier cas, le voile rouge est dû au sang qui monte dans les paupières et provoque une hémorragie de la rétine et parfois même du cerveau. Dans le cas des g positifs, le sang qui descend vers les pieds déserte le cerveau ce qui peut conduire a un évanouissement.

Echelle de tolérance g positifs pour un non-entrainé :
+1G : RAS
+1.5G : baisse de la tension artérielle
+2G : lourdeur
+3G : mouvement difficiles
+4G : impossibilité de se lever, baisse des capacités visuelles
+5G : troubles de la vision, voile gris à cause d’une ischémie rétinienne
+6G : voile noir, et risques de perte de connaissance
+7G : crampes aux membres inférieurs
+8G : Perte de connaissance
+9G : cœur exsangue mort en 6 secondes

Echelle de tolérance G négatifs chez un non-entrainé :
-1G : Baisse du rythme cardiaque
-1.5G : Bourdonnement oreilles
-2G : Céphalée, troubles respiratoires, Pitichies sur le visage
-3G : voile rouge (manifestation pré-mortem)
-5G : séquelles neurologiques

  • One
  • Deux

Qu’est ce qu’une accéleration ?

Dans le language courant, l’accélération s’oppose à la décélération et indique l’augmentation de la vitesse ou de la fréquence d’évolution d’un processus quelconque, par exemple l’accélération de la fréquence cardiaque ou celle d’une suite d’évènements.

On entend souvent parler de l’accélération en science.En effet, elle est reflet des forces exercées sur le sytème. Comme nous l’indique ce bon vieux Newton dans sa 2ème loi (Principe fondamentale de la dynamique)

« L’accelération en sciences est un reflet des forces exercées sur le système »

Soit un corps de masse m (constante) : l’accélération subie par ce corps dans un référentiel galiléen est proportionnelle à la résultante des forces qu’il subit, et inversement proportionnelle à sa masse m.

Comment utiliser l’accelération au jour le jour ?

1) Priviliéger les mouvements lateraux perpendiculaire à la colonne vertebrale (Axe transversal)

2) Développer son endurance, en maintenant une accéleration nulle. L’améliorer, avec des entraînements fractionnés à base d’accélération et de deceleration.

3) La gravité entraîne des accélérations vers le bas . Utiliser la gravité a son avantage.

Leave a comment