La Ruche, Grands Voisins, 82 avenue Denfert Rochereau, 75014 Paris

Est-ce-que vous êtes chauds ?

L’échauffement en clair

Un échauffement général vise à élever la température du corps et à solliciter progressivement le système cardio-pulmonaire, à travailler le corps dans son ensemble;

« Progressivité, alternance, adaptation »

L’échauffement doit être :

  • Progressif et sans épuisement
  • Effectué en alternance
  • Adapté à l’activité, à l’âge, à la forme physique, aux conditions extérieures

Le principe de progressivité

L’intensité des exercices doit aller en croissant pour préparer progressivement l’organisme à l’effort (passage d’un état de repos à un état échauffé) d’une part, pour augmenter progressivement la température d’autre part. Il faut terminer par les exercices les plus contraignants afin de monter en température. Faire l’inverse serait inefficace puisque la température risquerait au contraire de baisser. Il ne faut bien sûr pas arriver à un état d’épuisement pour ne pas impacter les performances attendues.

Le principe d’alternance

Selon P. Prévost, «il est impératif d’alterner les exercices mobilisant le système cardio-respiratoire avec ceux mobilisant les différents groupes musculaires et des chaînes segmentaires, si l’on veut maintenir la température corporelle atteinte après une période de course par exemple ». Cette alternance permet de conserver la température en alliant activités ne produisant pas de chaleur (sollicitation des articulations par exemple) avec celles en produisant.

« On entend par échauffement toutes les mesures permettant d’obtenir un état optimal de préparation psycho-physique et motrice (kinésithésique) avant un entraînement ou une compétition, qui jouent en même temps un rôle important dans la prévention des lésions. »
WEINECK, 1998

Le principe d’adaptation à l’activité, à l’âge, à la forme physique, aux conditions extérieures,

La manière de mener un échauffement dépend de plusieurs paramètres :L’activité physique : il faut davantage s’échauffer pour une activité violente (sprint, sauts, etc) que pour une activité d’intensité modérée.

  • L’âge : plus on est âgé, plus il faut d’échauffer longtemps.
  • La forme physique : plus on est entraîné, plus il faut s’échauffer.
  • Les conditions extérieures : température, vent, pluie : l’échauffement doit permettre d’augmenter la température interne. S’il fait froid ou si l’on est mal couvert, il faudra plus de temps pour s’échauffer.

Exemple d’echauffement en 5 étapes

Leave a comment